Saint-Ambroise-de-la-Jeune-Lorette

Coordonnées

Adresse : 277, rue Racine, Québec, Québec, G2B 1E7
Téléphone : 418 842-1906
Courriel : fabriquestambroise@videotron.ca

Historique

Jusqu’en 1794, Saint-Ambroise-de-la-Jeune-Lorette et Charlesbourg ne formaient qu’une seule et même paroisse connue sous le nom de paroisse Saint-Charles-Borromée de Charlesbourg. C’est en 1787 que les Canadiens français demeurant près du bourg Lorette s’adressaient à monseigneur Jean-François Hubert, alors évêque de Québec, afin d’obtenir la formation d’une nouvelle paroisse. L’évêque leur fit savoir qu’il ne pouvait se rendre à leur demande, faute de prêtre. En 1794, à la suite d’une nouvelle requête, l’évêque permettait l’achat d’un terrain pour la construction d’un presbytère et d’une église. Cette année là, le révérend Joseph Paquet, prêtre natif de la côte Saint-Romain, fut nommé premier curé de la nouvelle paroisse de la Jeune-Lorette sous le vocable de Saint-Ambroise, grand docteur de l’Église.

Le territoire de notre communauté chrétienne de Saint-Ambroise comprend l’ancienne ville de Loretteville et la partie ouest de Neufchâtel.

Depuis sa fondation, Saint-Ambroise-de-la-Jeune-Lorette a connu une chapelle et 4 églises. Le 2 décembre 1795 avait lieu la bénédiction d’une chapelle à même le presbytère de 50 pieds par 36 pieds. En 1798, la chapelle étant devenue trop petite, on commença à construire une église de 108 pieds par 48 pieds bénie en 1809. En 1890, cette église fut démolie pour faire place à un temple plus vaste, au coût de 125 000$, terminé en 1903 et détruit par le feu le 13 décembre 1908. En 1911 ce fut la bénédiction de la troisième église incendiée en février 1967. En 1967-1968, on procède à la construction de l’église actuelle du 277 rue Racine. (1)

En 2004, la paroisse Sainte-Marie-Médiatrice, située au nord de Loretteville, est rattachée à la paroisse Saint-Ambroise pour n’en former qu’une seule avec deux lieux de culte. L’église Sainte-Marie-Médiatrice fut construite en 1950. En 2010, après un avoir fait un bilan de santé des bâtiments de la fabrique et un constat des ressources financières et humaines de plus en plus limitées, l’église Sainte-Marie-Médiatrice et son presbytère sont vendus. Le site est présentement utilisé à des fins d’habitations locatives par l’organisme les Habitations Château d’Eau.

Population (statistiques 2011): 39 000 habitants.

(1) Source: Denis Paul et Mario Lussier, Société historique de La Haute-Saint-Charles

Chronique des Saints Patrons : Ambroise de Milan