Fermeture de l’église Sainte-Anne

Église Sainte-Anne

CÉLÉBRATION DE FERMETURE AU CULTE

Le dimanche 20 septembre dernier, c’est près de 80 fidèles, rassemblés selon les normes à appliquer dans les assemblées en cette période de pandémie, qui ont vécu avec beaucoup d’émotion, de souvenirs, et de reconnaissance la célébration de clôture au culte de l’église Sainte- Anne située dans la partie nord du quartier Val-Bélair sur Pie XI. Le vicaire général du cardinal Gérald-Cyprien Lacroix, l’abbé Mario Duchesne, a présidé la cérémonie de fermeture, accompagné par notre curé, l’abbé Mario Côté et le diacre monsieur Norman Haché.

Tout a été déployé pour que la célébration soit à la fois simple, digne et signifiante : chant, musique, gestes et prise de paroles. Si la tristesse et les émotions flottaient dans l’air, il y a eu aussi de la lumière, de la joie et surtout beaucoup de reconnaissance. De la reconnaissance envers Dieu pour tout ce qui s’est vécu de beau et de vrai en cette église qui avait remplacé, en 1949, une petite chapelle d’été dédiée à Sainte-Anne. Reconnaissance également à l’égard de ceux et celles qui ont bâti, entretenu et animé ce lieu pendant toutes ces années.

Deux gestes ont particulièrement retenu mon attention :

1. L’enlèvement de la pierre d’autel sur laquelle a été célébrée pendant plus de 70 ans l’eucharistie : la pierre sera déposée dans un lieu respectueux encore à déterminer.

2. Le geste de la lumière avec le cierge pascal, symbole du Christ lumière au milieu de nous : chaque membre de l’assemblée était invité à venir allumer un petit lampion à ramener à la maison et à déposer dans les prochaines semaines près du tabernacle d’une autre église de notre grande paroisse. Le geste nous rappelait qu’au-delà du temple de bois et de pierre lui-même, c’est chaque baptisé qui est porteur de la lumière du Christ et que chacun est appelé à nourrir ce feu dans un autre lieu de la paroisse.

Au terme de la célébration, une photo souvenir avec un bref historique a été remise aux fidèles présents.